Les liens

le_menu1



Les formes

 catnédrale du puy
vierge noire
Le Puy en Velay
 
jamnitzer-gsd-medium                      

Les gravures de   Wentzel Jamnitzer 1508 - 1585 "Perspectiva Corporum Regularium"
Un extraordinaire recueil de gravures de solides géométriques dessinés en perspective.  (Site en Allemand)
haekel Albums de planches d'histoire naturelle d'une extraordinaire finesse . Souvent réédités depuis le XIX ème siècle Haeckel était chaud partisan de la théorie de l'évolution. Ses quelques erreurs d'interprétation et son militantisme font qu'il est encore voué aux gémonies aux Etats Unis. Site du Musée d'histoire naturelle de Berlin

Il existe des éditions des dessins en CD ROM.
Le Ricolais Robert le Ricolais site de University of Pensylvania (Anglais) .
"French architect and engineer, active in the U.S." Peu de pages en Français.
"his work on three-dimensional network systems introduced many architects to the concept of "space frames."

et aussi bel article crititique d'Antonio Juarez (Espagnol).
fuller  Buckminster Fuller : célèbre pour ses structures architecturales fines,  notamment les dômes. " He is known as a philosopher, thinker, visionary, inventor, architect, engineer, mathematician, poet, cosmologist, and more."
buffon Les nombreuses oeuvres de Buffon sont souvent abondament illustrées. Très belles planches mises à disposition par google , Buffon gravures.
__________________________________________________

Les corps

specola Le musée de cires anatomiques de La Specola à Florence, dans le musée d'histoire naturelle de la ville. 


Voir aussi le site très documenté de l'Université de Toronto qui élargit le débat de l'esthétique aux positions philosophiques sur le corps :
"Anatomical models contain more than just information about human anatomy - they convey social meaning. By examining the way in which anatomy models are fabricated and decorated, the values and attitudes of the societies that produced them can be further understood and analyzed. Three centuries of anatomical artifacts will be considered " 
palerme Les catacombes de Palerme.
Momies conservées dans les catacombes des Capucins.
gueule_cassee_14-18 Se représenter la  première guerre mondiale et son cortège de gueules cassées.
fallas fallas brulent

Comby évoquait souvent les Fallas de Valence en Espagne : autant pour l'ambiance extraordinaire que pour la qualité du travail de sculpture des falleros. Toute une année de passion culmine dans l'incendie des sculptures le dernier jour du carnaval.

__________________________________________________

Les artistes que Comby a aimés

ipousteguy Ipoustéguy,  "Je ne désire jamais a priori satisfaire les autres. Là se trouve l'inutile considération de l'incalculable. Dès lors à quoi bon calculer ? Mais je ne doute pas de croiser sur ma route quelques-uns de mes semblables."
Simone Piciotto Simone Picciotto  Un langage d'une écrassante étrangeté, qui, avec une sereine audace, explore l'inconnu en gardant à l'esprit la richesse et la beauté du connu.

Xavier BUREAU

francois aubrun
Directeur des Beaux-Arts de Toulon, François Aubrun demanda à Comby d'enseigner dans son école.

"Le travail d'Aubrun consiste à fixer sur ces diverses surfaces ce qui ne se fixe pas, ne se capture pas, ce qui se dérobe sans cesse, insaisissable, la lumière, sa vie palpitante, ses avancées et ses retraites, ses chatoiements, ses moirures..."
Georges Duby

roseline Granetroseline granet Résolument figurative, en opposition à la grande vague abstraite des années 1950, Roseline Granet s'est toujours intéressée à la représentation humaine, mais avec une charge poétique inégalée
messager de la nuit portait caroline lee
Caroline Lee  rencontra Comby à l'occasion d'un stage sur le travail des métaux chez Dupont-Tissot à Faverges (les célèbres briquets Dupont). Comby réalisa peu après la série des duralinox.


            
Née en 1932 à Chicago et installée en France, Caroline LEE est une spécialiste du bronze et du métal. Présentes dans de nombreuses collections publiques en France et à l'étranger, ses oeuvres souvent monumentales expriment dans le même temps force et délicatesse onirique. " Je me conçois comme un transformateur, exerçant une transformation de courant arrivant de l'extérieur, assujettie à mes énergies propres de l'intérieur. Je travaille pour recréer le rôle social du sculpteur, intégration personnelle ultime, sur une base d'enracinement plus organique. Prix de l'Institut de France. 

L'ensemble des Prix del Duca 2006 seront remis sous la Coupole lors de la séance solennelle de rentrée de l'Académie des Beaux-Arts, le 22 novembre 2006.

(source "La tribune")
                                                 
issenheim Grünewald, le retable d'Issenheim.
rustin Jean Rustin. Nombreux livres et catalogues publiés.

"Jean Rustin dérange. En montrant ce que les mots ne peuvent pas dire, ce que nous cherchons à oublier et à cacher, il nous interpelle avec violence, tendresse et sensibilité. Ces mises en scènes de la vulnérabilité, de l’isolement et de la vanité renvoient celui qui regarde à sa propre image."
la foule
Raymond Mason

un livre : At work in Paris  Thames and Hudson ed.
__________________________________________________

L'art qu'on dit "brut"

aloiseAloïse

krusiKrusi

wolfiWolfli
Le Musée de l'Art Brut à Lausanne

Dès 1945, Jean Dubuffet s’est mis en quête de travaux affranchis des normes culturelles ou des tendances à la mode. Il fut bientôt secondé par la Compagnie de l’Art Brut qu’il avait fondée, avec notamment André Breton, Jean Paulhan et Michel Tapié.

Il réunit une collection considérable (quelque 5000 objets), conservée jusqu’ici dans un immeuble parisien, et dont une sélection fut présentée en 1967 au Musée des Arts Décoratifs à Paris. Bien que, en temps normal, la collection ne fût pas accessible au public, elle exerça une fascination croissante.

Soucieux de lui assurer un statut public et définitif, Dubuffet l’offrit en 1971 à la Ville de Lausanne.

« J’ai commencé mes recherches en 1945 à la Waldau, où avait séjourné Wölfli, et à Genève, j’ai vu les collections de dessins de malades du professeur Ladame.  C’est à Lausanne que j’ai connu également Aloïse. Le fait est que dans mes recherches j’ai trouvé plus d’aide et de compréhension en Suisse, auprès des médecins en particulier, que partout ailleurs.» La fondation Dubuffet
Hans Prinzhorn,
Bildnerei der Geisteskranken, 1re éd., Heidelberg, Springer, 1922 ;

trad. fr., M. Weber en coll. avec A. Brousse, Expressions de la Folie. Dessins, peintures, sculptures d'asile, préface Jean Starobinski, Paris, Gallimard, 1984.


Prinzhorn
La collection Prinzhorn, la plus ancienne au monde est exposée à l'université de  Heidelberg.

A propos de l'art des fous et de sa visibilité dans le marché, des nuances sont nécessaires.
Cheval
plaque palais idéal
Le palais du facteur Cheval à Hauterives fut classé monument historique par André Malraux en 1969.

Un des lieux qui a certainement beaucoup marqué Comby, une esthétique de l'entassement, de la proffusion et aussi un goût "de la belle ouvrage".




<-  1879-1912 :
10 mille journées  
93 mille heures
33 ans d’épreuves
Plus opiniâtre
que moi se mette
à l’oeuvre
 


Aux antipodes de l'art "brut", l'art dit "international". Contrairement à ce qu'on pense, il n'est peut-être pas moins délirant.


Beaucoup de manifestations et de lieux dont quelques uns parmi les plus célèbres:
La biennale de Venise,  
la Fondation Pinault
ou la foire de Bâle (Art Basel) cette dernière ayant une édition régionale à Miami. 
jeff koons

biennale

Foire de Bâle
__________________________________________________
Beaux-arts Toulon 1975
Les élèves de Comby sont devenus les uns enseignants les autres artistes "professionnels". Parmi ces derniers certains ont même un site... 

liens vers les élèves de Comby

Diversité des imaginaires comme des pratiques que Comby a su développer chez ses élèves. Sa liberté, il la souhaitait à ses élèves. Il nous marquait par son refus d'orienter. S'il nous guidait c'était vers là où nous n'osions aller. Le véritable sujet de son atelier était en réalité nous-mêmes et c'est un sujet très délicat à traiter.

Chercher et, au bout de quelques mois, trouver ce que nous avions envie de faire n'est pas une démarche courante à l'Université.  Les concours vers l'enseignement se profilent vite à l'horizon de l'étudiant. Ce n'est pas non plus une démarche fréquente aux Beaux-Arts  - le conformisme de l ' "air du temps" et du marché aidant.

Il arriva qu'au bout de quelques mois les séances de présentation des travaux montraient une diversité que nous découvrions les uns chez les autres parfois avec stupéfaction.  Ce plaisir est  resté intact avec les années.

solange triger
Solange Triger  " La superposition de multiples couches picturales de jaune donne la mesure entre apparition et disparition et fait ressortir le paradoxe de la peinture qui ne cesse de m'interroger : la disparition du geste, du temps présent au profit d'une apparition, celle de la peinture (?) qui sera toujours autre chose que ce qu'elle montre réellement.

Peindre est archaïque. C'est un décalage total avec la société d'aujourd'hui. C'est ce décalage qui me pousse à peindre encore."
   
Le Boucher
Alain Le Boucher est un passionné des technologies de notre temps, électronique et logiciel entre autres. Souffrant du poids de la peinture et du conceptuel à l'honneur dans les arts plastiques de l'époque il réalise pour Comby sa première oeuvre personnelle. Une anti-machine : sans roues ni métal, dépourvue de possibilité de la diriger ou de la commander. La boule poilue se promène sans but et dors 99% du temps ; sorte de parasite débonnaire.

Depuis il crée de fines structures transparentes ; volumes habités de mélodies, de partitions de lumière qui se développent sur une électronique devenue matériau à part entière.


<< vers page précédente 
vers page suivante>>